L’âge doré

10 Nov

Je franchis les portes du métro, j’arrive en trombe avec toute la fougue que me donne la jeunesse, mes 23 années bien comptées. Un gros sac trop lourd rempli de livres, mes espadrilles massacrées, je fais du vent lorsque je passe et mon reflet se floue sur les fenêtres.

Devant moi, un couple de personnes âgées tenant ce qui reste de leurs mains. Évidemment, je me dis que ça doit être dur de vieillir et de voir son corps dépérir de la sorte, de ne plus pouvoir partir à courir lorsque l’on est en retard, de ne plus pouvoir danser comme des feux d’artifices sur les chansons que l’on connait par cœur.

Et, à travers les rides sillonnant le visage de la dame trônant sur sa droite posture, je vois ses traits rajeunir en mon esprit et j’arrive à l’imaginer jeune, pimpante et si belle. Les lèvres pulpeuses, le visage rebondi, son sourire en inspirait d’autres avec une chevelure dense qu’aimait caresser son mari. Sûrement plus belle et ayant un visage plus symétrique que le mien. Aujourd’hui, lorsqu’elle passe, les hommes ne la voient plus.

Ici, on ignore la vieillesse, ça nous rappelle qu’on se dirige tous vers le même couloir, sombre et froid (ou chaud et lumineux pour ceux qui croient). Plus que de l’ignorer, on lui manque de respect, trop souvent. Si seulement ces hommes savaient. Je me demande si elle trouve ça dur de voir les regards s’éloigner avec les années ou bien si le caractère lent et progressif de la vieillesse permet d’avaler la pilule, avec les autres.

Elle aurait pu me raconter comment son mari l’a conquise, comment ils ont traversé les années ensemble, comment elle a élevé ses enfants en travaillant à l’autre bout de la ville, sans métro, sans autobus, comment elle a rit et pleuré pour sculpter son visage de la sorte, les bains de soleil en des lieux exotiques qui ont tâché son visage, les plus belles aventures… En 4 fois ma vie, je ne peux m’imaginer tout ce qu’elle a vécu. Mais je ne les connais pas et Peel est déjà là.

Au delà de sa beauté qui s’est transformée,  il y a donc aussi des histoires et des leçons à nous donner. Il serait bien de réviser notre vision des personnes âgées au Québec et, plutôt que de les éviter, s’inspirer des autres cultures et ainsi, ouvrir nos oreilles et nos cœurs à ces vétérans de la vie. Le temps des fêtes s’en vient et il semble que la solitude ronge trop souvent la joie de vivres de nos aînés, les saluer nous est gratuit et sans contredits fort apprécié. Et, encore mieux, écouter et absorber l’une de leur leçon de vie pour apprendre de celle-ci sera un beau cadeau pour nous, jeunesse frivole et inexpérimentée, et pour eux, dans cet âge d’or aux histoires dorées.

 

2 Réponses to “L’âge doré”

  1. Christian novembre 10, 2010 à 9:20 #

    Aude, j’aime ta réflexion du jour. J’ai le double de ton âge et je me sens tout jeune encore!

    Notre société valorise, la beauté, la minceur et la jeunesse éternelle. Regarde la popularité des crèmes anti-rides, des injections de botox et des chirurgies plastiques.

    J’ai les cheveux gris et le dessus de la tête dégarnie. Je sais que de les teindres me rajeunirait de 10 ans…mais j’accepte que le veillissement est également synonyme de sagesse. Je me tiens en forme et je suis depuis 6 ans végétarien.

    Faire de l’exercice s’est plus demandant que d’avaler une pilule, mais la satisfaction n’en est que plus grande.

    Vive les vieux, vive les vieilles et valorisons leurs savoir et leurs expériences, notre société sera beaucoup plus évoluée.

    Merci Aude pour ton témoignage,

    Christian

    blogueur de déco ( http://www.e-lions.com)

    • audelib novembre 11, 2010 à 5:51 #

      Merci à toi Christian pour ton beau commentaire, je l’apprécie. C’était là tout à fait le but du billet, faire réfléchir sur notre façon de voir la vieillesse au Québec, de passer du non-respect et de l’évitement à plus d’admiration, de considération et d’ouverture. Parce qu’après tout, nous serons tous jeunes et très vieux un jour ou l’autre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :