L’amour, comme une danse

20 Juil

L’univers recherche toujours un équilibre, pour chaque plus il y a un moins. Plus je vais vers toi, plus tu reculeras et dès que je rebrousserai chemin, tu me suivras.  Il y a des plus et des moins dans nos vies et sommes toutes, peut être avons nous tous de la chance et des opportunités de façon égale.

Ce principe de la physique est trop vrai, même en amour, ça me renverse. C’est si simple comme manœuvre, si simple de l’exécuter à notre guise lorsque l’on comprend le principe, comme des pas de danse que l’on apprend.

Mais cette danse, qui recule et qui avance, ce n’est pas l’amour. Le pouvoir, la force et la raison  sont contraires à l’amour.

Le vrai amour, je crois que c’est la rencontre de 2 cœurs rayonnant la même énergie et s’admirant de façon équilibrée. Une relation dans laquelle aucun jeux de pouvoir n’est exercé. Dans cette relation symbiotique, le pouvoir humain s’incline sous le pouvoir du cœur et s’éloigne car l’équilibre existe enfin. Les forces humaines peuvent dès lors être investies dans des activités productives et constructives.  Dans ce cas,  s’abandonner à ses émotions sera source de bonheur et non de souffrance perpétuelle. Bien sûre, un jour ou l’autre, l’équilibre pourra tomber et le cœur abandonné pourra être piétiné.  C’est le pari que l’on prend lorsque l’on brasse un « je t’aime » en lançant les dés de nos décisions.

Pensez-y: Car si tous nos pas s’annulent d’un pas opposé, comment peut-on avancer? On reste sur place. Oh il peut certes y avoir de la passion dans cette danse mais rien qui ne fasse que le couple avance.

Je nous souhaite de trouver cette personne avec qui nos pas, notre âme et notre cœur avanceront doucement, en regardant vers l’avant, les yeux bien au-delà du plancher, n’ayant plus peur de tomber.

2 Réponses to “L’amour, comme une danse”

  1. Emilie juillet 20, 2010 à 11:24 #

    Ahhh Aude, j’ai tellement la meme vision que toi! C’est cet amour que je recherche! fuck off les « game » en début de relation et les jeux de pouvoir apres! Been there done that! Je te souhaite (comme a moi!) ce genre d’amour qui fait grandir et qui est si simple qu’on ne voit pas les années passées et les projets coulés. Je t’aime ma belle xxxx

  2. Philippe juillet 28, 2010 à 11:21 #

    On s’arrête aux normes, on ne se dit pas je t’aime car on a peur d’être trop vite. On fait attention à ce qu’on dit, au rythme à laquelle on contacte la personne par crainte de la perdre, de tout faire fouerrer….mais au fond, c’est lorsqu’on tente de jouer  »la game » qu’on se rencontre qu’on se perd, que nous ne sommes plus nous même…. nous sommes que des machines dictés à dire certaines choses dans un lapse de temps calculé….

    ma force :
    je suis moi même à chaque jour, à chaque secondes…parfois drôle, parfois rêveur, parfois rempli de projet, pardois déplaisant, parfois malhabile, déplacer, insistant…. mais jamais quelqu’un pourra me reprocher un jour de ne lui pas avoir montrer qui je suis vraiment…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :