ADD généralisé

1 Juil

Oh my god oh my god, check moi cette belle petite robe!!!  Je n’en aie justement plus de petites robes, il me fallait ça. Hum, vraiment? Alors qu’est-ce que je mettais avant si je n’en aie plus de petites robes? J’en aie, mais elles ne sont plus nouvelles… Celle-là me semble beaucoup plus jolie! (Même si l’ancienne aux yeux d’autrui serait possiblement beaucoup mieux, quel manque d’objectivité de ma part…).

Oh my god oh my god, check moi ce beau jeune homme bohème avec son tamtam sur le plateau!!! J’en aie justement besoin d’un nouveau chum, un type plus artistique que mon chum actuel. Hum, vraiment? Alors que je me disais le contraire surement lorsque j’avais le chum artistique et que je rêvais d’un homme direct, simple et tourné vers le concret.

Oh my god oh my god, check moi cette offre d’emploi si attrayante, ce nouvel appartement si enchanteur! … You get the idea. Bref, notre super génération Y est tout spécialement  tournée vers la consommation bonbon.  Pas tout le monde, évidemment. Je suis certainement championne dans la catégorie « appartement » si vous considérez que je ne peux pas compter sur les doigts de ma main le nombre de fois que j’ai fait un changement d’adresse. Enfin, être satisfait de nos avoirs et de ne pas les saboter pour devoir trouver mieux (pas mieux, mais du nouveau plutôt) est vraiment un beau défi.

Les statistiques sur le divorce prouve bien ce syndrome de ADD généralisé. On pourra TOUJOURS aimer quelqu’un d’autre, on est plus de 7 milliards! Si demain je m’envole vers l’Australie et que je croise Hugh Jackman, je suis certaine que nous pourrons être heureux ensemble. Mais non, Hughilichoux baby love, je suis heureuse ici et j’ai encore plusieurs leçons à apprendre de Simon tout comme des moments tendres à partager avec lui.

Je crois que d’avoir du focus dans ma vie sera en fait mon plus grand défi personnel. Il y a tellement d’idées qui voient le jour dans ma tête, tellement d’hommes qui défilent en coq devant moi, tellement de vies que je pourrais vivre.  Chérir cette version que je vis présentement et avoir confiance que c’est le bon chemin est crucial à mon bonheur et à l’atteinte d’une certaine forme de paix intérieure.

Dans l’abondance qui caractérise notre société nord-américaine, les questions de survie sont  bien loin de notre pensée. Ainsi, nous avons beaucoup trop de temps pour réfléchir et remettre en question notre parcours de vie. Dans la complaisance et dans cette surabondance d’options, on se perd et on y est souvent malheureux. C’est trop facile de changer, de peser sur « NEXT » , de ne pas travailler et de faire des compromis, de faire preuve de ténacité pour mériter ce que l’on a. Pourquoi se faire chier, quand je peux tout effacer et passez au suivant? Non, cette formule de surconsommation humaine et matérielle nous a bien prouvé qu’elle ne nous remplissait pas intérieurement. Ce post est mon engagement à me satisfaire de ce que j’ai et à le chérir.

Comment peut on être heureux en se disant qu’il y a toujours mieux?

Une Réponse to “ADD généralisé”

  1. Yves juillet 1, 2010 à 4:30 #

    « Ce post est mon engagement à me satisfaire de ce que j’ai et à le chérir»

    Et la meilleure façon de réaliser cela, Aude, est de faire en sorte que chacun des moments de ta vie, du plus banal au plus fou, soit extraordinaire. Faire la vaisselle doit être extraordinaire, faire une corvée doit être extra, être avec des personnes plus ou moins cool doit aussi être extraordinaire (chaque personne ayant ce petit quelque chose qui nous rend meilleur)

    Croit moi par expérience

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :