Deep Green Marketing

10 Juin

Afin de clarifier ma position sur l’opposition évidente qu’il peut y avoir entre le marketing et la protection de l’environnement, je vous présente ici une conversation qui a eu lieu sur Facebook. Le ton est nécessairement plus conversationnel mais il représente l’essence de mon opinion à ce sujet. Sachez que oui, personnellement, je me plais à être assez minimaliste avec certains types de consommations (j’ai le même cellulaire depuis 2 ans, le même laptop également…) mais je ne prétend pas être une grano anti-consommation, loin de là. Je dépense sur d’autre chose tout simplement; mon appartement, mon gym, etc.! Disons que je gagne à la loterie demain, je m’achète une Fisker Karma et une demeure totalement indépendante énergétiquement (géothermie, solaire…) . Donc, on parle encore de consommation, oui, mais de consommation redirigée avec une vision à long terme. Il n’y a pas de mal à consommer et à profiter des bonnes choses de la vie. On a tous nos valeurs et nos points faibles lorsqu’il vient le temps de sortir le portefeuille…Je crois tout de même qu’il y a lieu d’espérer une consommation de qualité plutôt que de quantité, une consommation durable et équitable qui nous permettre de prospérer tout en allégeant notre impact sur l’environnement. Mais pour effectuer ce changement de mentalité, d’excellents stratèges en business devront accepter cette mission, cette mission de faire comprendre aux gens que de payer un peu plus maintenant pour l’environnement en vaut mille fois la peine. Tel qu’énoncé auparavant, l’environnement est tout ce que l’on a, tout ce que l’on est. Certains n’ont par contre pas les moyens de débourser pour accéder à ces technologies innovatrices, en effet. Ils ne sont donc pas le marché cible primaire pour une telle intervention. Si les consommateurs plus nantis sont bien ciblés à priori, ils permettront de démocratiser l’accès à ces biens de consommation respectueux de l’environnement. En effet, le green marketing, ce n’est pas qu’un autre terme inventé pour calmer les foudres des environnementalistes. Dernière chose, rappelez-vous qu’il n’y a rien de “bon” pour l’environnement, il n’y a que des choix étant “moins pires” pour nos ressources naturelles. Gardez toujours ce principe en tête.

Alors voilà:

J: Je t’accuse de rien mais: if you use marketing to get people to buy things that are not sustainable and contribute to exploiting vital natural resources you help bring the end of the world closer and you’re the worst environmentalist.

Moi: Les gens consommeront toujours. Un bon marketer saura trouver les strat égies pour vendre les versions durables et environnementales des biens de consommations à un prix légèrement plus élevé (premium qui doit être déboursé pour technologies vertes, commerce équitable, etc.) . Le marketing peut et doit être utilisé pour comprendre ce qui fera switcher les gens d’une consommation bonbon à court terme à une consommation de qualité, une consommation de réduction et de réutilisation. Comment vendre un frigo 500$ de plus mais qui durera 15 ans de plus? Il faut être tout un stratège marketing pour en convaincre les gens. Comment vendre à un homme une voiture électrique dont le moteur ne rugit pas du tout? Bonne chance! C’est pas avec des dreads, un sac de patate et du chanvre qu’on y arrive, malheureusement. JAMAIS de ma vie je n’utiliserai cette passion afin d’épuiser la terre de nos maigres ressources non renouvelables. Tout comme toi, je souhaite pouvoir vivre quelques décennies de plus et l’environnement est honnêtement au coeur de ma mission. Je comprends l’importance d’avoir des connaissances en business pour les intégrer à cette mission. It’s the only way to have a real impact one day.

J: Je comprends. Mais, pour ‘sauver’ l e monde il faut consolider et non individualiser la consommation. Ce que j’veux dire: plus la population augmente, plus on consomme. Peu importe la ‘qualité’ et la durabilité des biens, les entreprises de fabrication consomment des ressources pour assurer la simple existence de leurs produits sur le marcher, là où l’on peut les consommer. Si la population était beaucoup moins grande, l’effet d’avoir des biens de qualité et durables serait ressenti et on exploiterait surement moins nos ressources. Par contre, selon moi, le fait même de consommer intelligemment n’aide aucunement la situation car la surpopulation elle-même pèse un plus grand poids dans la balance. Le point est qu’il ne faut pas prêcher pour la consommation intelligente car on ne fait qu’encore permettre la surconsommation. Puisqu’il y a surpopulation, chaque individu d’une société moderne n’a qu’à s’acheter un seul exemplaire d’un bien et on dépassera déjà largement ce que la terre nous permet en ressources naturelles. C’est ça le point! Il faut viser la ‘baisse’ de consommation. Il faut reculer pour avancer. Il faut réduire avant d’être obligé de recycler. Pour qu’il y ait un réel changement, le système économique doit s’adapter à ce type ‘d’évolution’ et non pas l’inverse.
Moi: 1. Le marketing ne va pas sauver le monde. Je ne vais pas le sauver non plus. 2. Ok jesse on est surpopulé, le marketing n’a rien à voir là dedans, à moins qu’on vende plus de condoms. Les gens consomment et veulent tjrs plus, si ils le font autant le faire pour des biens durables. Right, il faut moins consommer.Peu importe le bien consommé, c’est de trop, en effet, puisqu’on est 7milliards, mais si tu veux que l’économie tombe et que tu perdes ta job, go ahead. On a pas besoins de plus de batteries ou de voitures électriques, it still has a negative impact on the planet. En achetant qqchose qui dure on achète moins. Au lieu d’acheter 2 frigos, tu en achètes 1 pcq il est meilleur et mieux construit. En achetant un bien qui respecte les fournisseurs et une compagnie qui respecte l’environnement (comme MEC, comme Aveda, comme Lush…) on consomme, oui, pcq on doit vivre et que on est pas à l’âge de pierre ici, mais de façon à réduire l’impact que nous avons. On commence par ça, on peut pas dire et espérer: Ok NON arrêtons de consommer, fumons un joint et vivons d’amour et d’eau fraîche. No, it doesnt work that way. Le modèle doit penser à toutes les classes de la société and not be only appealing to core environmentalist. At our stage, people won’t stop tomorrow buying electronic stuff, they won’t stop using a cellphone or whatever. Donc considérant que le train est en marche et qu’il ne peut pas s’arrêter instantanément, il faut lui donner une direction plus souhaitable. Si on freine trop vite, c’est le crash et on repart à 0 pcq y aura plus personne dans ton train. C’est quoi la baisse de consommation??? Donne moi 1 exemple concret, 1 seul. Acheter moins de vêtements? Oui ok. Donc acheter des vêtements de meilleure qualité à prime à bords. Meilleure qualité = Prix plus élevé = Besoin de raffinement au niveau de l’approche de la clientèle pour les sensibiliser à un besoin de consommer différemment, consommer mieux = consommer moins.
Moi: La population est vieillissante. À 50 ans on ne change pas. Notre seul espoir: L’éducation, les générations futures et oui en effet, l’auto-régulation de la vie sur terre, les forces qui dépassent notre entendement.
——
Bref, sans compréhension du monde des affaires, les rêves et les bonnes valeurs ont peine à se concrétiser dans cet univers ultra compétitif. Il faut que ceux qui ont la fougue et la passion pour la préservation de l’environnement intègrent les sphères de la business et de la politique, nous devons prendre des positions de décisionnaires, de bâtisseurs et non seulement de militants. Et, au risque de me répéter, tronquer une position défensive pour une position constructive et compréhensive du marché sera la meilleure stratégie pour faire fleurir le développement durable.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :